Séminaire conjoint : Ecole d’Urbanisme de Paris – INAU – CJB – CIST : Métropoles Marocaines en Mouvement

Encadrement :

MOHAMED HANZAZ (INAU), NACIMA BARON (EUP) et LUC GWAZDZINSKI (UGA) 

 

 

OBJECTIFS ET CONTENUS

 

Ce séminaire analyse les interactions entre le développement de grands réseaux de communication, la mutation des mobilités et les dynamiques de la métropolisation des grandes villes marocaines. L’objectif est de rendre compte de dynamiques observées à des échelles métropolitaines et à des échelles propres à la compréhension des logiques de régionalisation nationale et transnationales qui mettent le Maroc au cœur d’une nouvelle articulation entre Europe et Afrique.

Le projet a un objectif double :

v un objectif scientifique : mettre à jour des connaissances et de partager des concepts et méthodes permettant de construire collectivement, au sein des communautés scientifiques françaises et marocaines que ce projet veut rapprocher, des approches descriptives et critiques sur le lien métropoles – réseaux – mobilités. L’objectif est de construire collectivement une compréhension des évolutions à l’œuvre dans la planification des transports à différentes échelles et dans l’étude des mutations en matière de mobilités.

v un objectif pédagogique : Le séminaire est réalisé dans le cadre d’un déplacement de 16 élèves de Master 2 “Expertise Internationale Villes des Suds” de l’Ecole d’Urbanisme de Paris qui travaillent avec les étudiants de Master2 de l’INAU en alternant conférences et visites de terrain aboutissant à un rapport présenté aux intervenants.

 

PROGRAMME

Lundi 2 Mars

Activité

 

Ouverture du séminaire et rencontre entre les étudiants

Horaire

16h – 17h30

Lieu

INAU

Objectifs

Partage du programme de travail et des modalités de coopération et de production pédagogique (objectifs, méthodes d’observation et d’enquête, rendus).

Mardi 3 Mars

Activité

 

Balade commentée avec Aïcha Ech Cherif El Kettani

Horaire

 

9h – 13h

Lieu

Départ ligne 2 – Agdal Avenue de France

Objectifs

 

Comprendre l’organisation métropolitaine dans son ensemble et comprendre les différentes articulations entre espace urbain et infrastructure en utilisant les deux lignes de tramway comme outil d’exploration et de diagnostic.

Activité

 

Séminaire de recherche

Horaire

 

14h – 17h

Lieu

Centre Jacques Berque Institut Français

Objectifs

 

Confronter les étudiants aux approches critiques de la mobilité dans le développement métropolitain de la capitale en s’appuyant sur la présentation de travaux récemment publiés. Programme détaillé en page 4.

Activité

 

Atelier « Nuit »

Horaire

 

20h

Lieu

Mercredi 4 Mars

Activité

 

Table ronde « La fabrique opérationnelle de la métropole mobile »

Horaire

 

9h – 12h

Lieu

INAU

Objectifs

 

Présenter les conditions de production des infrastructures de mobilité : acteurs et cadres de la planification, connaissance des besoins de déplacement et conditions de réalisation des grandes opérations d’infrastructure. Programme détaillé en page 4.

Activité

 

Visite de terrain : la gare Agdal et son environnement

Horaire

 

Lieu

 

Activité

 

Visite de terrain : la vallée du Bou Regreg

Horaire

 

Lieu

Jeudi 5 Mars

Activité

 

Travail d’atelier

Horaire

 

Toute la journée

Lieu

Objectifs

 

Toute la journée est consacrée à un atelier de travail associant étroitement étudiants de INAU et de l’EUP pour la production et la présentation d’un rendu pédagogique et son évaluation par une commission d’enseignants et d’acteurs opérationnels des transports et de l’urbanisme.

 

 

 

Séminaire de recherche – Centre Jacques Berque

3 mars après midi

14h Accueil et objectifs du séminaire

Nacima Baron (EUP) et Luc Gwazdzinski(UGA)

Grands projets et logiques de recompositions métropolitaines à Rabat

14h30 : Autour des dimensions économiques des grands projets urbains

M. Nachoui

Des chemins de fer classiques aux trains à grande vitesse au Maroc : De l’aménagement du territoire aux pôles de croissance ?

Cette communication pose la question du chemin de fer au Maroc dans son contexte historique. Après plus d’un siècle, le réseau ferrée marocain est passé d’une dizaine de Km à plus de 3000 Km, et d’un réseau classique aux trains à grandes vitesse. Au niveau des objectifs, le chemin de fer au Maroc est passé d’une logique d’exploitation à l’époque coloniale, à une logistique de développement national à l’époque de l’indépendance et tend en perspective vers une logique d’intégration à la chaine de valeur mondiale.

 

15h : Autour des dimensions socio-spatiales de la métropole mobile

Tarik Harroud (INAU)

La ville fragmentée au prisme de la mixité sociale dans les nouveaux lieux publics de Rabat

La contribution propose d’interroger la mixité sociale dans les villes marocaines où l’on observe des dynamiques émergentes de métropolisation qui se traduisent notamment par des formes de polarisation et de fragmentation sociale et spatiale  (Navez-Bouchanine).  En partant de l’exemple spécifique de Rabat qui est le théâtre à des restructurations socio-spatiales profondes, elle analyse plus particulièrement les formes de coprésence et de brassage social qui s’observent dans ses différents lieux publics.  A l’instar des grandes villes internationales, la capitale administrative connait l’émergence de nouveaux lieux publics impulsés souvent par le privé et conçus selon des configurations importées ( centres commerciaux, malls, lieux publics récréatifs tels que la marina, la corniche); Combinant séances d’observation et entretiens auprès d’un échantillon de leurs usagers, la contribution montre comment au sein de ces lieux publics se développent de nouvelles formes de mixité sociale marquées par une forte segmentation spatiale et temporelle.

 

15h30 : Autour des enjeux de gouvernance des grands projets urbains

Hicham Mouloudi (Ecole Nationale d’Architecture)

Principales formes d’interaction au sein du système d’action constitué autour du projet d’aménagement de la vallée du Bou Regreg 

Après plusieurs décennies de délaissement de son fleuve, Rabat a décidé de mettre en œuvre une politique de waterfrontdevelopment.  La concrétisation du projet d’aménagement de la vallée du Bou Regreg marque de ce fait un tournant essentiel dans les rapports entre Rabat et ses fronts d’eau. Cette communication étudie les réactions des acteurs locaux marginalisés (élus, associations émanant de la société civile) pour comprendre le système d’acteurs constitué autour de ce projet au moment de sa mise en œuvre et mettre l’accent sur les interactions au sein de ce système. Sommes-nous dans la continuité de la situation de fait accompli, décrite notamment par Michel Callon (2001, p. 157), laquelle a consisté, pendant longtemps, par exemple en France, à « faire taire le peuple et parler à sa place » ? Ou bien les habitants résidents ou propriétaires à l’intérieur des limites du périmètre d’aménagement du projet du Bou Regreg sont-ils, au contraire, écoutés et véritablement associés au processus de décision ? En définitive, nous nous interrogerons sur la portée effective des consultations entreprises auprès de la population (enquête publique) et des avis sollicités des conseils communaux (avis exprimés à travers un vote public), alors qu’aucune disposition réglementaire n’oblige le maître d’ouvrage à tenir compte des observations ou avis ainsi émis. Cela nous conduira à questionner les discours officiels relatifs à la participation des élus locaux et des habitants aux grandes opérations d’aménagement urbain et, au-delà, sur le contenu réel de ce que recouvre au Maroc la notion de gouvernance urbaine.

16h : Autour des vulnérabilités environnementales des grands projets urbains

Majid Mansour (ENA) et RachidAlilouch (ENA)

Interaction Infrastructure Environnement et planification de la vulnérabilité

La communication met l’accent sur le contexte de conception du projet d’aménagement du Bou Regreg, depuis sa genèse jusqu’au démarrage de sa mise en œuvre. Elle porte aussi sur la présentation des différents intervenants dans le cadre de la maîtrise d’œuvre du projet, ainsi que les originalités des politiques publiques mises en place pour sa réalisation, à travers une présentation des rôles et attributions de l’Agence pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg (AAVB) et ses différents modes d’intervention. Elle s’est basé sur l’analyse des documents officiels produits par les concepteurs du projet (Maîtres d’ouvrage et Maîtres d’œuvres), sur des enquêtes et des entretiens effectuées auprès des acteurs concernés par le projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg.

16h30 : Conclusion et poursuite avec atelier “Nuit”

Luc Gwiazdzinski (Université Grenoble Alpes) et Abdellah Moussalih (INAU)

Espaces, temps et usages à l’épreuve de la métropolisation

L’intervention insistera d’abord sur les mutations des espaces, des temps et des mobilités dans les processus de métropolisation. Elle insistera sur la nécessité d’une approche spatio-temporelle et des usages de la ville par les populations à travers une approche in vivo sur le terrain.  Elle présentera quelques exemples d’espaces transformés par la métropolisation à Rabat. Enfin, elle s’attachera à un espace particulier transformé par l’internationalisation en termes d’aménagements, de pratiques et d’usages : le quai de Rabat-Salé.

 

 

Séminaire INAU

La fabrique de la métropole mobile

4 mars matinée

Modération : Mohamed Hanzaz (INAU) et Nacima Baron (EUP)

 

9h30mn : Des espaces publics et des gares : entre connecteurs intermodaux et connecteurs sociaux.

Dr. Benjamin Pradel (consultant en sociologie urbaine Maroc/France)

10h : Le plan de déplacement urbain de l’agglomération

Jamal Nafaa (Wilaya de Rabat)

10h 30: Conception et réalisation de la gare de Rabat-Agdal

Youssef Melehi (Architecte)

11h : Grand projet ferroviaire et insertion urbaine

Wissame El Alaoui (ONCF)

11h 30: Conditions d’accessibilité des populations aux transports publics

IshakHbiak (Ecole Hassania de Travaux Publics)

12h : Caractéristiques socio-économiques des usagers
et qualité de service des systèmes de transport public

Dounia Gourram (UITP MENA)

  

TRAVAUX PRATIQUES 

1-    Sites d’étude

 

1. Madinat El irfane

 

2.  Rabat ville

 

3. Al Joulane

 

4. BabLamrissa

 

5. Hay Karima

 

6. direct depuis l’hôtel Agdal vers la mer

 

7. direct depuis l’hôtel Agdal vers FaldOuld Amir

 

8. Hay Riad (Bus)

 

9. Corniche Yacoub El Mansour (Bus)

2-    Nature du rendu (jeudi 5 mars):

         Contenu de l’oral

         Poster (une page de power point) illustrera la présentation orale. 

1 Analyse urbaine : 

     11. -Site et situation : position situation géographique

     12. – Aménagements et infrastructure (voirie,  équipement de transport, modes …) et

     13.  Typologie des fonctions (habitat, commerce …)

2 Enjeux de l’aménagement à l’échelle urbaine et métropolitaine

     21. En quoi un lieu important pour le fonctionnement urbain

     22. En quoi un site important pour l’attractivité et le rayonnement urbain

3. Propositions pour optimiser l’intégration de ce site dans la métropole

     31. Comment réagencer le site pour améliorer ses qualités fonctionnelles ?

     32. Comment enrichir et développer les pratiques d’urbanité ?